FAQ

Homéopathie

Que signifie le mot « homéopathie » ?

« Homéopathie » est composé à partir de deux mots grecs : homoios (« semblable ») et pathos (« maladie »). Les médicaments homéopathiques soignent donc par ce qui est « semblable à la maladie ». L’homéopathie est une méthode thérapeutique, utilisant des médicaments qui sollicitent les mécanismes de défense naturelle de l’organisme.

Pourquoi les noms des médicaments homéopathiques sont-ils en latin?

Il existe plus de 3 000 substances de base (souches) pour l’usage homéopathique. Les souches végétales (exemple : Arnica montana) et animales (exemple: Apis mellifica) sont définies par leur dénomination scientifique internationale qui est exprimée en latin. Par extension, on utilise une appellation latine pour les autres souches dont la composition ou la préparation obéit à des règles strictes. Ainsi, les professionnels de la santé du monde entier peuvent identifier avec précision les médicaments dont ils parlent.

Peut-on dire que l’homéopathie est une médecine naturelle ?

L’homéopathie utilise effectivement des substances naturelles d’origine végétale, minérale ou animale. Mais l’homéopathie est surtout naturelle parce qu’elle stimule l’organisme. Elle va dans le sens de la réaction physiologique de défense contre la maladie.

Où puis-je trouver des médicaments homéopathiques?

On peut trouver des médicaments homéopathiques dans toutes les pharmacies, les magasins de produits naturels et certaines grandes surfaces.

Traitements homéopathiques

Quels sont les domaines d’application de l’homéopathie ?

L’homéopathie apporte une réponse thérapeutique à la plupart des pathologies courantes telles que : grippe, rhume, troubles digestifs, douleurs musculaires, allergies, stress, etc.
Le traitement homéopathique permet aussi fréquemment d’en limiter les récidives.

Les vaccins homéopathiques existent-ils ?

La ‘’vaccination homéopathique’’ n’existe pas. Aucun médicament homéopathique ne peut se substituer à un vaccin. Aucun de nos médicaments homéopathiques n’est étiqueté ou promu en tant que ‘’vaccin homéopathique’’. Santé Canada ainsi que l’Agence de la santé publique du Canada continuent activement de faire la promotion de la vaccination auprès des Canadiens pour les protéger contre les maladies pouvant être prévenues par la vaccination.

Les nosodes peuvent-ils remplacer les vaccins ?

Les nosodes n’ont pas été autorisés par Santé Canada comme une alternative à la vaccination. Les médicaments homéopathiques, incluant les nosodes, sont autorisés à la vente dans le cadre d’une utilisation traditionnelle et aucunement comme une alternative aux vaccins. Tout comme nos autres médicaments unitaires aucun de nos nosodes porte d’indication sur leur étiquette.

Quelles mentions figurent sur l'emballage de vos nosodes ?

Le 31 juillet 2015, Santé Canada a annoncé une modification de l’étiquetage des nosodes à compter du 1er janvier 2016 et a procédé à la mise à jour de la monographie correspondante (http://webprod.hc-sc.gc.ca/nhpid-bdipsn/atReq.do?atid=nosodes&lang=fra). Pour Boiron, 11 souches sont potentiellement concernées par cette mesure : candida albicans, colibacillinum, influenzinum, luesinum, medorrhinum, pertussinum, proteus vulgaris, psorinum, staphylococcinum, streptococcinum, tuberculinum. Toutefois, il est important de souligner que ces 11 souches ont obtenu leur licence de mise en marché en référence à la monographie « homéopathie » et non pas en référence à la monographie « nosodes ». Les nouvelles exigences d’étiquetage liées aux nosodes ne s’appliquent donc pas à ces médicaments homéopathiques. Nos médicaments homéopathiques sont parfaitement conformes à la réglementation des médicaments homéopathiques au Canada et sont étiquetés conformément aux exigences de la monographie « homéopathie ». Aucun de nos médicaments homéopathiques n’est étiqueté ou promu comme  ‘’vaccin homéopathique’’; tout comme nos autres médicaments unitaires,  aucun de nos nosodes ne porte d’indication thérapeutique sur l’étiquette. 

Le médicament homéopathique est-il utilisé dans les maladies récidivantes ?

Lorsqu’une maladie est chronique, le traitement homéopathique vise à réduire l’intensité des crises et à diminuer la fréquence des récidives, comme pour les allergies ou l’herpès.

Les médicaments homéopathiques agissent-ils rapidement ?

Oui. Employés dans les maladies aiguës occasionnelles (celles qui surprennent… sans prévenir !), l’homéopathie peut avoir une action très rapide, surtout si les médicaments sont pris dès les premiers symptômes. Quand nous soignons des manifestations qui sont liées à un terrain chronique, (comme l’asthme, la migraine, les allergies, les rhumatismes), le traitement sera plus long.

Quand prendre les médicaments homéopathiques?

D’une façon générale, les médicaments homéopathiques se prennent en dehors des repas. De même, café, tabac, alcool, menthe sont déconseillés au moment de la prise d’un médicament homéopathique.

Pourquoi attendre que les granules se dissolvent et ne pas tout simplement les croquer ou les avaler ?

Prises par voie sublinguale, les granules fondent sous la langue : le médicament passe par la voie sanguine et se répand dans le reste du corps. En les croquant ou en les avalant, les granules passent par le système digestif et prennent donc plus de temps à agir.

Puis-je prendre plusieurs médicaments homéopathiques en même temps?

Oui, il n’y a aucune contre-indication à prendre plusieurs médicaments homéopathiques en même temps.

Les traitements homéopathiques et allopathiques sont-ils compatibles?

Il n’y a généralement pas de contre-indication concernant la prise simultanée de médicaments allopathiques et homéopathiques. En cas de doute, votre médecin et votre pharmacien sont là pour vous conseiller.
Même si l’homéopathie est capable de soigner seule de nombreuses affections, votre professionnel de la santé pourra être amené, le cas échéant, à prescrire d’autres médicaments que des médicaments homéopathiques. Ces différents médicaments peuvent être complémentaires.

Composition des médicaments homéopathiques

Comment se présentent les médicaments homéopathiques ?

Ils se présentent le plus souvent sous forme de tubes de granules ou de doses de globules, d’unidoses incassables faciles à administrer (goût neutre, sans sucre, sans alcool, sans colorant ni agent de conservation) ou de gel avec application et pénétration rapide.
Il existe également d’autres formes : pommades, sirops, comprimés, collyres, gouttes ou suppositoires.

Que signifie CH ?

CH est l’abréviation de Centésimale Hahnemannienne. Il indique que le médicament a été préparé selon le procédé de fabrication des dilutions inventé par le docteur Christian Samuel Hahnemann. Le nombre (un ou deux chiffres) qui précède les lettres CH indique le nombre de dilutions subies par la souche.

Que signifie K?

K est l’abréviation de dilution Korsakovienne. Il indique que le médicament a été préparé selon le procédé de fabrication des dilutions inventé par Korsakoff.

Qu’est-ce que la dilution hahnemannienne ?

La dilution hahnemannienne est obtenue selon la méthode suivante : on dispose une série de flacons correspondant à la hauteur de la dilution à obtenir. On utilise par exemple 9 flacons pour une dilution 9CH.

Dans le premier flacon on mélange 1 dose de teinture-mère avec 99 doses d’alcool, puis on agite vivement (dynamisation). On obtient alors une dilution à 1CH.
Dans le second flacon, on mélange 1 dose de cette première dilution avec 99 doses d’alcool. On dynamise pour obtenir une dilution à 2CH.
On répète alors le processus jusqu’à obtention de la dilution désirée. Dans le cas de cet exemple, ce sera 9 fois.

Qu’est-ce que la dilution korsakovienne ?

La dilution korsakovienne est obtenue sans avoir à changer de flacon.
On mélange 1 dose de teinture-mère avec 99 doses d’alcool, puis on agite pour obtenir la première dilution 1K. On vide le flacon en considérant qu’il reste 1 dose de la dilution 1K par adhérence sur les parois et on ajoute 99 doses d’alcool dans ce même flacon, puis on dynamise pour obtenir la dilution 2K. Et ainsi de suite.

Enfants, animaux et femmes enceintes

Les médicaments homéopathiques sont-ils sécuritaires?

Les médicaments homéopathiques n’ont aucune toxicité chimique, ni contre-indication connue. Les femmes enceintes, les nourrissons, les personnes âgées peuvent être soignés par homéopathie.

Les femmes enceintes peuvent-elles être soignées par homéopathie?

Comme pour toute forme de médication, les femmes enceintes doivent consulter un praticien de la santé avant utilisation.

Peut-on soigner les animaux par homéopathie ?

Depuis plus de 150 ans, le médicament homéopathique est utilisé pour soigner les animaux de compagnie, d’élevage, de compétition, et même les animaux sauvages. Éleveurs et amis des animaux sont de plus en plus nombreux à l’adopter. Le médicament homéopathique permet de soigner les animaux de façon efficace sans accoutumance.

Emballage

Pourquoi ajouter un sachet d'aluminium?

  • Meilleure protection : les produits protégés par le sachet d’aluminium ont moins de risque d’altération ou de changement de stabilité.
  • Plus pratique : Les sachets d’aluminium peuvent être amenés séparément ou laissés dans le sac à couches !