Comment te récolter ?

Conditions de récolte : S’adapter au rythme de la nature

Cueillir l’arnica nécessite savoir-faire et expérience. Mais l’espèce est menacée par l’activité humaine. Pour la préserver, tous les acteurs de la filière ont signé une convention exemplaire.

Période, météo, équipement des cueilleurs : tout ce qu’il faut savoir sur les conditions de récolte de l’arnica.

DSC_6811_hd

Récolter l’arnica montana se mérite. D’abord, il ne faut pas rater la fenêtre de tir : cette fleur sauvage se cueille dans les prairies d’altitude, au‑dessus de 800 m, entre le 1er juin et le 20 juillet environ. La période de récolte varie en fonction de la maturité de la plante, qui dépend des régions et des conditions climatiques. La nature impose ainsi son rythme aux cueilleurs, qui suivent géographiquement la progression de la végétation : ils commencent dans le sud de la France, pour finir en altitude dans les Alpes.

De plus, la récolte dépend beaucoup de la météo. « On doit s’adapter aux divers aléas climatiques : changer de région lors d’un gel, monter plus haut en altitude quand il fait trop chaud dans une région et que l’on arrive trop tard pour la floraison… », raconte Régis Buffière, cueilleur de plantes médicinales depuis 30 ans.

« Parfois, le climat peut nous arrêter la cueillette pendant 3 à 4 jours, voire plus, alors qu’on sait que les plantes sont au stade optimum de récolte », ajoute Vincent Deschandol, un cueilleur professionnel ardéchois.


Quant à la cueillette, elle nécessite un outil adapté (couteau, serpette) seulement si la commande du client porte sur la partie aérienne de la plante ou sur la fleur. Pour les laboratoires Boiron, l’arnica montana est récoltée manuellement par les équipes de cueilleurs, qui ramassent la plante entière avec quelques centimètres de racine (une partie du rhizome est laissée sur place). Une paire de gants suffit alors pour éviter les ampoules !

Enfin, les cueilleurs s’assurent que la plante est exempte de toute mauvaise herbe, de terre ou d’insectes : la plante doit être la plus propre possible.