5 astuces pour prévenir le mal des transports

Les vacances en famille sont l’un des plus grands plaisirs de l’été ! Toutefois, qui a déjà souffert du mal des transports le sait, ça peut très vite transformer un simple voyage en véritable cauchemar.

shutterstock_159237443

Le mal des transports est une pathologie courante qui peut être provoqué par la houle en bateau, des turbulences en avion ou bien une route cahoteuse. Ce phénomène se produit lorsque le corps est en mouvement, et que les informations visuelles et celles qui parviennent à l’oreille interne entrent en conflit.[1]

Même si cela touche plus couramment les enfants de 3 à 12 ans[2], il est toujours pratique de savoir comment faire pour prévenir le mal des transports.
Voici donc 5 astuces simples à garder en tête :

  • Portez votre regard sur une partie stable du panorama. Si vous voyagez en voiture, regardez par la fenêtre et fixez l’horizon.
  • Évitez la lecture ou le visionnement de films.
  • Faites fréquemment des pauses pendant lesquelles vous serez actif.
  • Pensez à vous hydrater régulièrement et ne partez pas le ventre vide. Favorisez la prise de repas légers avant le déplacement.
  • Si possible, ouvrez les fenêtres pour respirer de l’air frais.

COCCULINE GAUCHE BR FR

 

Le mal de cœur y est toujours ?

Essayez Cocculine ! Ce médicament homéopathique soulage les symptômes du mal des transports (nausées, vomissements, vertiges et sueurs froides) chez les adultes et enfants dès l’âge de 2 ans. En plus, les comprimés ne provoquent aucune somnolence !

 

 

 

[1] et [2]  http://fr.canoe.ca/voyages/general/archives/2007/08/20070803-124359.html

Tags: , , , , ,